Le parc éolien d’AkhfennirParc Eolien d’Akhfennir est situé au Sud du Maroc à la lisière Est du Parc National d’Akhfennir, à 120 km au Nord de la ville de Tarfaya.

Avec une capacité de 100 MW opérationnelle depuis 2013, le parc éolien d’Akhfennir est le premier à avoir été mis en service dans la région. Plus de 380 GWh/an d'électricité éolienne sont actuellement générés par 61 aérogénérateurs du type Alstom Eco74 d’une puissance unitaire de 1670 kW et un diamètre de 74 m. Bénéficiant d’un régime éolien très favorable, les Alizés de l’océan Atlantique permettent à ce parc d’atteindre une productivité significative.

Certifié au mécanisme de développement propre MDP par les Nations Unies en 2011, les réductions en émissions de CO2 sont de l’ordre de 300.000 t/an. L'effet équivalent visant à fixer cette quantité de dioxyde de carbone de l'atmosphère aurait nécessité la plantation de plus de 50 millions d'arbres. A ce titre, une tranche additionnelle de 100 MW de puissance éolienne composée de 56 aérogénérateurs General Electric GE 1.7-100 a été mise en service. Ceci permet au parc éolien d’Akhfennir de doubler en capacité pour atteindre 200 MW.

Prévu initialement au Nord du Parc National d’Akhfennir, l’étude d’impact environnemental a suggéré le déplacement de ce parc éolien à son emplacement actuel, afin de protéger l’aire de repos de certaines espèces d’oiseaux. En préservant l’accès aux activités pastorales caractéristiques de la région, les études statistiques on démontrés que l'impact de ce projet éolien sur l'écosystème local restait négligeable.
 
Parc éolien de Foum El OuedEn service depuis juin 2013, le parc éolien de Foum El Oued est situé à 4 kilomètres au Sud du port de Lâayoune sur la côte Atlantique du Sahara. D’une capacité de 50,6 MW constitué par 22 aérogénérateurs SIEMENS SWT 2.3-101 de 2.3 MW pour un diamètre de rotor de 101 mètres, le productible de ce parc s’élève à 200 GWh/an.

En termes d'impact environnemental, le parc de Foum El Oued contribue à une réduction d'émission de gaz à effet de serre équivalente à 135.000 tonnes de CO2 par an. L'effet équivalent pour fixer cette quantité de dioxyde de carbone de l'atmosphère aurait nécessité la plantation de plus de 27 millions d'arbres. En sus d’un accès aux activités pastorales de la région, l'impact de ce projet éolien sur la faune et l'écosystème local reste très réduit.

Situé près du terminal d’exportation des phosphates de Phosboucrâa qu’il alimente en électricité, le parc éolien de Foum El Oued, permet à un opérateur privé de fournir en énergie l’Office Chérifien des Phosphates à travers la loi 13-09 sur l’autoconsommation. Cette électricité sert à l’extraction, au convoyage à travers une bande de plus de 98 km de long ainsi qu’aux unités de dessalements nécessaires au lavage des phosphates de la mine de Boucrâa.
 
Parc éolien de TarfayaEntré en production en décembre 2014, le parc éolien de Tarfaya d'une puissance de 301 MW est le plus grand d’Afrique. Situé au Sud du Maroc à 15 km de la ville de Tarfaya, ce parc éolien est composé de 131 aérogénérateurs SIEMENS SWT 2.3-101 de 2.3 MW de capacité.

Objet d’une concession de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable ONEE dans le cadre d'un contrat d'achat d'une durée de 20 ans attribué à un consortium privé, la production du parc éolien de Tarfaya atteint plus de 1000 GWh/an. Ceci représente une production suffisante à alimenter une ville de près d'un million et demi d’habitants. Les émissions en carbone évitées par ce projet atteignent 900.000 tonnes de CO2 annuellement, soit l’équivalent de la quantité  absorbée par environs 150 million d’arbres.

Afin de minimiser l'impact local sur l’environnement, le parc éolien de Tarfaya a été aménagé en veillant à préserver l’accès aux activités pastorales de la région. La disposition des aérogénérateurs a également pris en considération les distances nécessaires pour assurer la sécurité de certaines espèces d’oiseaux. Ceux-ci sont par ailleurs assez rares dans ce biotope aride.
e-max.it: your social media marketing partner
FaLang translation system by Faboba