Le « Processus de Barcelone : Union Pour la Méditerranée » UPM , lancé le 13 juillet 2008 par le Président de la République Française et 43 Etats membres, a pour objectif de promouvoir une nouvelle politique de coopération et de développement dans toute la région méditerranéenne. Afin d’y parvenir, l’Union pour la Méditerranée veut réaliser des projets concrets répondant aux principaux défis qui se posent aux pays des deux rives de la Méditerranée. Initialement, la présidence de l'Union Pour la Méditerranée est tenue conjointement par le Président de la République Arabe d'Egypte, Mohamed Hosni Moubarak, et le Président de la République Française, Nicolas Sarkozy.

Le Plan Solaire Méditerranéen représente le projet-phare de l'UPM. Les principaux objectifs du Plan Solaire Méditerranéen (PSM) sont le développement de capacités additionnelles de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables (essentiellement d’origine solaire) dans les pays du Sud afin de satisfaire la demande locale en énergie. Le Plan prévoit également l’exportation d’une partie de l’électricité « verte » produite vers les pays de l’Union Européenne, étant donnée leur demande en énergies renouvelables et l’existence de mécanismes incitatifs mis en place dans le cadre de la proposition de directive européenne sur les énergies renouvelables. L'objectif concret de ce plan est la construction avant 2020 de 20 GW de capacités additionnelles de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables.

Une conférence présentant les objectifs et modalités de fonctionnement du Plan Solaire Méditerranéen s'est tenue le 22 Novembre 2008 à Paris et a réuni des acteurs de haut niveau intéressés par une implication directe dans les projets du PSM : politiques, opérateurs privés et organisations industrielles, investisseurs potentiels (entreprises, fonds publics et privés), institutions financières, agences et organisations spécialisées.

A ce titre, la Société de Développement Eolien Sahara Wind Inc. à eu l'occasion de participer à ces travaux visant à mettre en évidence ces potentialités dans un cadre de collaboration permettant à plus de 43 Etats membres de part et d'autre de la Méditerranée de répondre aux défis énergétiques et environnementaux du 21ème siècle.

e-max.it: your social media marketing partner
FaLang translation system by Faboba